Current track

Title

Artist

Background

Au Diamant, des propos racistes qui ne passent pas

Written by on 26 mai 2020

Une habitante du Diamant a d’abord diffusé des vidéos sur les réseaux sociaux pour se plaindre de la musique trop forte de ses voisins avant de rédiger des propos qualifiés d’ « haineux, insultants et racistes » sur son compte personnel. Lesquels ont créé une très vive indignation ce lundi, dans la commune et même au-delà. Plusieurs dizaines de militants et des citoyens se sont réunis ce lundi après-midi (27 juillet) et jusque tard dans la soirée, devant la gendarmerie du Diamant. Ils sont venus soutenir la plainte de sept membres d’une famille diamantinoise, réunie chez elle dimanche pour fêter un anniversaire.

Une de leur voisine métropolitaine, visiblement ulcérée par la musique, a d’abord filmé la scène pour exprimer son courroux puis, sur le réseau Facebook, a rédigé des propos racistes. Rapidement, son compte a été signalé et de nombreux Martiniquais, choqués, ont commencé à répondre et à partager ces écrits.

Ce lundi, elle a été entendue à la brigade de gendarmerie et placée en garde à vue. Un autre internaute, qui avait parlé sur Facebook « d’envoyer des cocktails molotov » chez les personnes fêtant leur anniversaire, a également été interpellé dans la soirée.

Plainte du maire du DiamantLa voisine a, par la suite, contesté avoir rédigé de tels propos, expliquant que son compte Facebook avait été piraté. Ils ont, en tout cas, suscité une vive indignation dans la commune et même au-delà.

Le maire, Hugues Toussay, tout en appelant au calme, a diffusé un premier communiqué, indiquant que « sa solidarité est avec les indignés ».


Reader's opinions

Leave a Reply