Current track

Title

Artist

Background

Malaisie : 12 ans de prison pour l’ancien Premier ministre Najib Razak, coupable de corruption

Written by on 19 avril 2020

Un tribunal malaisien a condamné mardi à 12 ans de prison l’ex-Premier ministre Najib Razak, jugé coupable dans le procès pour corruption du vaste scandale lié au fond souverain 1MDB. Cette affaire pourrait avoir des répercussions politiques notables en Malaisie, où la lutte contre la corruption est devenue une priorité. 

La sentence est tombée mardi 28 juillet pour Najib Razak. L’ancien Premier ministre malaisien a été reconnu coupable de l’ensemble des sept chefs d’accusation de corruption le visant dans le cadre du scandale lié au fonds souverain malaisien 1MDB (Malaysia Development Berhad). Il écope de 12 ans de prison et d’une amende de près de 50 millions de dollars.

>> À lire : 1MDB, le scandale financier planétaire qui a coûté des milliards de dollars à la Malaisie

L’ancien dirigeant de 67 ans était accusé d’avoir, avec ses proches, pillé le fonds souverain 1MDB, censé contribuer au développement économique de la Malaisie, une fraude de plusieurs milliards de dollars, aux ramifications planétaires. 

« Le Loup de Wall Street » pointé du doigt 

Une partie des fonds détournés aurait ainsi servi à financer le film « Le Loup de Wall Street », avec Leonardo DiCaprio, tandis que la banque Goldman Sachs a été éclaboussée par l’affaire.

Le juge de la Haute cour de Kuala Lumpur a déclaré mardi lors de ce premier procès que le parquet avait réussi à démontrer les faits au-delà de tout doute raisonnable. 

Najib Razak était accusé notamment de blanchiment d’argent, abus de pouvoir et abus de confiance pour avoir reçu illégalement près de 10 millions de dollars de la part d’une filiale du fonds 1MDB. Il a nié toute malversation.


Reader's opinions

Leave a Reply