Current track

Title

Artist


Le parquet veut tenir Hernandez à distance des deniers publics

Written by on 10 septembre 2019

Au-delà des cinq ans de prison — dont 3 avec sursis — requis vendredi matin à l’encontre de l’ex-président du Siaeag, le ministère public a surtout cherché à jouer les « Monsieur Propre ». L’idée : empêcher définitivement Amélius Hernandez d’accéder à une fonction élective ou de pouvoir, à nouveau, gérer un établissement public.

Contrairement à Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret qui vient d’être condamné, dans l’Hexagone, pour fraude fiscale, Amelius Hernandez pourrait bien échapper à l’incarcération. Hier matin, au terme d’une journée et demie de débats devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, le ministère public n’a pas jugé utile d’accompagner les cinq ans d’emprisonnement sollicités à l’encontre d’Amélius Hernandez d’un mandat de dépôt. Mieux : en demandant au tribunal d’assortir le…


Reader's opinions

Leave a Reply